Abdelkader Alloula, le militant

mohand's picture

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRvN4uHeSIRfAOYLbadI-Z2lEnzf28gbitAAkdAmZg4FdqZUz1_

Intervenant davant la plénière du 1er congrès du Parti de l’avant-garde Socialiste d’Algérie, Abdelkader Alloula avait choisi de raconter une Blague. Rien de mieux qu’une blague pour détendre une assemblée des plus sérieuses. Sans perdre sa part de légèreté et dérision l’intervention de Alloula résumait bien l’esprit de ces assises qui devaient prendre la mesure du danger islamiste et contribuer à ancrer la digue républicaine de résistance à l’islamisme et à son bras armé.

 

La blague ? C’était celle-là :

 

Le même jour, Chikha Rimitti et Abass Madani décèdent. Ils se retrouvent devant Azraël, qui oriente la bonne dame vers le paradis, et l’autre bougre vers les géhennes de l’enfer. On s’imagine bien les protestations, les cris, les lamentations de celui qui se croyait victime d’une erreur. Tellement il en était convaincu, il demeura, des jours et des jours,  juste derrière la porte de l’enfer, attendant que l’on vienne lui faire justice. Jusqu’au jour où perdant presque espoir, il vit Rimitti se pointer sous bonne Escorte. Dieu soit loué s’écria-t-il, enfin chacun reprendra sa place. Ô, non, non, pauvre âme, lui répondit le chef d’escorte, nous venons juste chauffer le bendir.

 

Aujourd’hui que s’impose une malsaine pudeur à taire l’engagement des justes, à occulter leur inscription dans des cadres de luttes pour le progrès et la démocratie, qu’il me soit malgré cela permis de rendre hommage, au-delà de l’homme de théâtre, au militant progressiste Abdelkader Alloula.

Tags: 

Notation: 

No votes yet

Add new comment

Filtered HTML

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Allowed HTML tags: <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.
CAPTCHA
Accès réservé aux humains.
11 + 0 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.