Ahmed Ouyahia quitte l’alliance présidentielle.

mohand's picture

A la  question de savoir si le RND allait soutenir Bouteflika pour un 4ième mandat, le premier ministre a lâché : « Un quatrième mandat rendra-t-il service à l’Algérie ?».  Une réponse qui équivaut à un retrait de l’alliance dite présidentielle. La particularité singulière de cette alliance algérienne étant d’engager chacune des parties avec « le président » sans les engager entre-elles.

 

Ouyahia en se désengageant du soutien à Bouteflika, se désengage donc de la dite alliance. Pourtant, le SG du RND a réaffirmé il y a quelques jours « son totale soutient au président ». Soltani, n’en a pas  fait moins que cela. Il s’est retiré de l’alliance par fidélité aux réformes de Bouteflika. Le seul à demeurer l’allié de Bouteflika c’est, justement, celui qui a torpillé la version soft « des réformes », le barbe-fln Belkhadem. 

 

Je t'aime, moi non plus ! jamais sentence n’aura trouvé si bonne illustration.

Tags: 

Notation: 

No votes yet

Add new comment

Filtered HTML

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Allowed HTML tags: <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.
CAPTCHA
Accès réservé aux humains.
3 + 4 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.