Algérie : l'alternative passe par la mobilisation.

mohand's picture
Algérie : l'alternative passe par la mobilisation.

L’annonce de la candidature d’Abdelaziz Bouteflika a provoqué une houle appréciable dans la société algérienne. Que va y provoquer sa prévisible et arrogante victoire ?

Le 17 avril : première bataille, le Boycott massif et actif.

Comme tous les simulacres d’élections en Algérie, l’issue de « la présidentielle » du 17 avril ne découlera pas de l’expression des suffrages. Elle procédera des capacités de fraude que chacun des principaux protagonistes pourra mobiliser à son profit.

Bouteflika et Benflis, si tant est que Benflis dispose encore de relais assez puissant dans l’administration et les rouages de la justice algérienne, vont s’étriper. En s’étripant, ils vont élargir et renforcer les divisions déjà perceptibles dans l’appareil d’Etat. La perspective intrinsèque à cette « élection » sera, sauf grosse surprise, soit un possible remake du scenarii de « la présidentielle » de 2004, soit la survenue du scenarii ivoirien où il sera difficile de dire qui, des deux, sera le Ouattara ou le Gbagbo ?

C’est dire qu’il n’y a point de salut dans cette « élection ». Surtout que rien n’indique chez Bouteflika une prédisposition à l’acceptation de la victoire de son adversaire. En aucun cas il n’acceptera de se faire supplanter par les capacités de fraude de son adversaire.

C’est une élection verrouillée qui charrie tous les dangers. Elle n’a en elle-même aucun garde-fou, aucun mécanisme de désamorçage. C’est donc que la parade doit venir d’ailleurs.

Le salut est dans sa disqualification qui, en partie, aura à s’exprimer, le 17 avril même, dans un boycott massif et actif. Le taux de participation ridiculement bas qui va marquer ce scrutin sera sa première marque de disqualification. La campagne menée par les candidats l’a bien montré : le système a été dans l’incapacité de mobiliser ne serait-ce que ses propres clientèles.  

(a suivre...)

Tags: 

Notation: 

No votes yet

Add new comment

Filtered HTML

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Allowed HTML tags: <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.
CAPTCHA
Accès réservé aux humains.
2 + 3 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.