Mise au point, le RAFD est aussi notre mémoire.

mohand's picture
Mise au point, le RAFD est aussi notre mémoire.

Le sigle RAFD, est associé à la résistance face au terrorisme islamiste. Il faut particulièrement signaler l’initiative d’organiser un Tribunal Populaire à Alger pour juger Anour Haddam, l’un des chefs du parti des assassins. Le RAFD, Rassemblement des Femmes Démocrates, regroupait des militantes opposées au projet théocratique et à la perpétuation de l’hégémonisme de la bureaucratie rentière. Il est regrettable de voir dans les colonnes de la presse nationale, une transcription malheureuse de l’acronyme « front du Rafdh » en RAFD. C’est un peu comme si le Bourreau se parait de la propre toilette de son supplicié.

L’organisation fomentée par les lambeaux du parti des assassins s’est baptisée « Djabhat Errafdh ». Il est certain que ses velléités n’ont rien à avoir ni avec l’antique « Front de Refus » opposé en son temps aux accords de Camp David, ni avec l’organisation de résistance républicaine qui regroupait d’authentiques algériennes.

Le  front du Rafdh, préconise une transition théocratique. Il s’avance avec un mot d’ordre central : FIS = Transition. Une transition qui sortira l’Algérie de sa trajectoire historique de libération nationale pour la jeter sous la déchéance d’un émirat islamiste.

Tags: 

Notation: 

No votes yet

Add new comment

Filtered HTML

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Allowed HTML tags: <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.
CAPTCHA
Accès réservé aux humains.
3 + 13 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.