Bouteflika IV : Répression débridée.

mohand's picture
Bouteflika IV : Répression débridée.

Première interdiction des traditionnelles marches du 20 avril. La régence algéroise, forte de la dernière mascarade électorale, se lance dans l’intimidation de la société. Des effectifs de police mobilisés en nombre à Tizi-Ouzou, Bouira et Bgayet. Elles font usage de façon massive de gaz lacrymogènes. Il est à un craindre un bilan répressif sérieux.

Ces marches annuelles qui commémorent le printemps amazigh de 1980, sont traditionnellement des rassemblements de citoyennes et citoyens qui viennent en famille réaffirmer la revendication de reconnaissance de la culture et de l’identité Amazigh. La répression débridée, dont elles sont victimes, cette année, aura certainement un lourd bilan parmi les citoyens, d’autant plus que depuis 1989 elles se déroulaient dans une légalité de fait.

Bouteflika IV est un rouleau compresseur répressif. Il vient d’entamer son déchainement. Paris, Washington, Londres et Madrid, seront éclaboussées. Nous ne leurs pardonnerons rien. Nous n’oublierons rien.

A bas la Répression !

A bas ce pouvoir de fait et ses soutiens occidentaux !

Pour une Transition Démocratique qui lève les hypothèques Bureaucratique et théocratiques !

Pour une constituante fondée sur la légalité de la Soummam !

Tags: 

Notation: 

No votes yet

Add new comment

Filtered HTML

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Allowed HTML tags: <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.
CAPTCHA
Accès réservé aux humains.
6 + 1 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.