EN :l'inoubliable épopée de 1982.

mohand's picture
Forger le fer tant qu’il est chaud est une expression consacrée. Alors, autant dire les choses de suite. L’équipe « d’Algérie » vient de se qualifier aux huitièmes de finale de la coupe du monde de football. « Historique », ce qualificatif va être sur toutes les bouches, sur toutes les unes. Les couleurs Algérienne vont être hissées en huitième de finale ; « Kasamen » va être entonné parmi les seize hymnes qui dominent le football mondial ; mais, quel est cet algérien qui va venir affirmer que notre niveau football-istique est dans ce carré mythique. Celui qui veut mentir est libre de son choix, mais je n'en suis pas.

Rabat-joie ? Qu’importe ! « Les musulmans », « les arabes », « se retrouvent en 1/8e de finale de la coupe du monde ? Libre aux crédules d’y croire. Mais si tel est le cas, ce n’est certainement pas du fait des performances INTRINSEQUES du sport national algérien.

Les Slimani, Boulhi et autres noms de cette équipe ont certainement réalisé une prouesse ; mais, dans mon cœur, cela ne détrône pas les prouesses des Belloumi, Madjer, Assad[i], Fergani, et autres Cerbah. Les nouveaux héros vont battre l’Allemagne ? En aucun cas ils ne vont laver l’outrage de l’entente Austro-Allemande de 1982.
 
jeu de dupe


Le malheur veut que nos prouesses de 1982, veut que les soigneurs du bloc de l’et ont forcé les capacités de nos compatriotes, mais il reste que, dans leur quasi-totalité, ces joueurs sont sortis du cocon national constitué du championnat de ligue ou universitaire, civil ou militaire. Les Madjer, Belloumi, Larbès, et autres vedettes de l’époque, sortaient d’une dynamique nationale. Peut-on dire de même de l’EN actuelle ? Non. Cette équipe est le produit (secondaire ?) de la réussite du foot Français. Alors, double bravo à ce foot qui se retrouve avec deux compositions aux 1/8 de finales. Mais cela a si peu à avoir avec l’état du foot de ma patrie….

Ils vont se gargariser de cette « prouesse » ; ils vont la vendre sous toutes les coutures à mes compatriotes en mal de fierté, de joie et de bonheur. Qu’importe, je tiens à le dire là, maintenant, tout de suite : Cette équipe, reflet de la réussite du football Français, peut remporter la coupe du monde, que cela me laisse de marbre ; mais, qu’elle ne vienne pas prétendre qu’elle a lavé l’affront de 1982 face à l’Allemagne.
Je suis vieux jeux ? Peut-être. Mais, je l’exaltation de ces moments de Jijon, reflet de notre sport national aux lauriers de la gloriole de cette équipe B de Gaule.

En dehors de Bouteflika et der ses affidés qui peut soutenir aujourd'hui que le football algérien est dans le carré des seize meilleurs équipes mondiales ? Aucune personne douée de raison !
 

[i] Je sais qu’il a été garde du corps et chauffeur du président du fis.

Tags: 

Notation: 

4
Average: 4 (1 vote)

Add new comment

Filtered HTML

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Allowed HTML tags: <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.
CAPTCHA
Accès réservé aux humains.
4 + 1 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.