La pseudo-réponse de la fille de Messali Hadj à Saïd Saadi.

mohand's picture
Messali 1959

Quels sont les éléments de la pseudo-réponse de la fille de Messali Hadj à Saïd Saadi ?

Expurgée de l’insulte, de la manœuvre et de l’invective, il n’en reste pas grand-chose. Mis à part, l’accusation qu’elle adresse à Saïd Saadi de reprendre  « dans un pur réflexe  pavlovien, un cliché désuet ». Ce qui est en soi un aveu que ce que l’objet du délit remonte à loin, il figure même dans la plate-forme de la Soummam. Pour donner assise à son pamphlet, elle lui attribue une « quête de savoir et de vérité qui agite l’opinion à propos du Mouvement national algérien ». Persévérante dans manœuvre elle introduit, très subtilement, le sigle félon de MNA pour le confondre avec le mouvement national. La dame se pose en défenseuse de « la mémoire de milliers de patriotes et de militants qui se sont engagés avec Messali Hadj dans une lutte de tous les sacrifices afin de créer une conscience nationale ». Si l'on y prend garde, on se prend la bûche dans l’œil. Le MNA de Messali  serait donc le Mouvement nationale dans sa filiation le plus pertinent ?! Rodée aux techniques, les plus biaisées et prête à tout au service de la mémoire de son père, elle invite le lecteur à croire que « les symboles fondateurs du nationalisme algérien » sont dans le collimateur  d’un fieffé propagandiste « séparatiste ». Elle ose même l’estocade de parler  dans une pique qui vise le FLN historique de « la perversion du mouvement national et les régimes autoritaires qui se sont succédé à la tête de l’Algérie depuis 1962 ». Elle n'est tellement intelligente qu’elle anticipe les réponses sur ce que qui n’est pas encore abordée – la conception arabiste de la Nation algérienne qui a fait ses premiers ravages lors de la crise de 1949. Elle parle d’une Algérie « riche de ses particularismes » pourtant son Papa a fait si peu cas de cette diversité et de la démocratie.
 
Elle termine ainsi : « Cela dit, je vous informe que je suis en contact avec mes avocats afin de saisir la justice et vous poursuivre pour diffamation ». Bien sûr, elle se sait défendue par le sommet de la régence, et derrière le discours "moderniste", "républicain" et … se love les atavismes tribaux….

Compte à la mémoire de ceux qui sont mort pour l’Algérie, ceux-là il reste à défendre leur mémoire.
 
 

Notation: 

2
Average: 2 (1 vote)

Add new comment

Filtered HTML

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Allowed HTML tags: <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.
CAPTCHA
Accès réservé aux humains.
1 + 8 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.