Embuscade d'Iboudrarene : des responsabilités politiques.

mohand's picture
Embuscade d'Iboudrarene : des responsabilités politiques.

La répression de la marche du 20 avril et les exactions policières relevées lors de cette dramatique circonstance ont « fait de l’ombre » à un autre évènement dramatique survenu le même jour. À proximité de Tasaft Ouguemoune, des Djounouds ont trouvé la mort dans des circonstances révoltantes. Ils ont été piégés dans un bus communal qui, manifestement, n’a subi aucun aménagement pour servir comme véhicule de transport de troupes dans une aussi dangereuse région.

Tags: 

Le conjoncturel ne peut fonder une analyse, ou comment la difficulté peut engendrer l'espoir!!

mohand's picture
Meliani
Peut-on fonder une analyse sur un fait, certes majeur mais conjoncturel? Les résultats fictifs ou avérés du rendez-vous électoraliste du 17 avril 2014. Une fois la ferveur électoraliste passée, une fois que les consciences individuelle, d'abord et collective ensuite se retrouvent seules, sereines, loin des passions aveugles et aveuglantes, une fois tout ça passé, et je commence à voir cela dans certains écrits, on se rendra compte qu'on ne construit pas une vision sur un événement qui s'avère conjoncturel. Mais derrière cette parodie qu'on vient de vivre source de dépit pour bon nombre de gens, surtout pour ceux qui ont cru à une illusion, se profile d'autres faits et caractéristiques non conjoncturels ceux-lâ. Ils expriment une lame de fond qui traverse la société algérienne, dissimulée certes derrière cette parodie, mais qui montre que la société algérienne n'est plus la même. Les politiques ne l'ont pas compris, surtout ceux noyés dans leurs certitudes et qui ont trompé la société algérienne. Ils devraient et ils ne pourraient pas se débarasser de leurs conseillers qui les conseillent mal.

Tags: 

Barakat : rentrez vos chiens de garde !

mohand's picture

Rendus furieux par la large mobilisation populaire contre le système, qui gagne toutes les couches de la société, rendue possible par les forces du changement qui gagnent en sympathie et en adhésion à leur projet dans l’ensemble du pays, les chiens de garde du pouvoir mafieux en place s’attaquent à toutes les voix opposées au passage en force du candidat du système Bouteflika.

Tags: 

Contribution : DU DÉSORDRE ET DE LA RENAISSANCE

mohand's picture

Mortada et Hamza
Morteda Zabouri Politologue & Redouane Hamza Ph.D en génie nucléaire

Nous vivons une période d’instabilité historique aussi bien à l’échelle mondiale que localement en Algérie. L’ordre ancien est en voie d’extinction et un ordre nouveau est en émergence. Dans ce contexte, beaucoup d’acteurs et de commentateurs posent le problème en termes de pouvoir. Cette perspective n’est pas privilégiée, dans ce texte, parce qu’un examen de la rupture en termes de pouvoir n’est ni féconde ni sage pour l’Algérie. C’est un jeu à sommes nulles, voire potentiellement catastrophique. En même temps, le statu quo ne peut être une réponse car lui aussi est générateur de désordre. Alors, comment faire en sorte pour que les ruptures soient utiles ? Dans quels domaines agir pour préserver l’indépendance et favoriser le développement ?

Tags: 

Pages

Subscribe to ETTAHADDI - TAFAT RSS