Hocine Bensad

Gaz de Schistes : Le modèle américain n’est pas transposable en Algérie

mohand's picture
Hocine Bensaad


Le Conseil des ministres vient de prendre, selon le communiqué en date du 21 mai 2014, la décision d’autoriser l’exploration et l’exploitation du gaz de schiste.

Cette décision se fonde sur les estimations purement théoriques du département américain de l’Energie (DoE), classant l’Algérie au troisième rang mondial après la Chine et l’Argentine pour ses réserves récupérables. Or, l’Algérie ne dispose ni de capacités, ni de compétences, ni de l’expérience technique prouvée du forage horizontal à de grandes profondeurs ainsi que les techniques de fracturation hydraulique, seules techniques fiables maitrisées par les seules grandes compagnies pétrolières. Elle aura donc recours à l’expertise et aux compétences de ces sociétés étrangères ainsi que l’achat ou la location de moyens techniques nécessaires à la fracturation hydraulique. Cette dernière nécessitera d’énormes quantités d’eau, jusqu’à 20 000 m3 par puits que pourvoira une noria de camions-citernes de 1400 tonnes métriques de sable (proppants) et des centaines de produits chimiques hautement toxiques dont la composition est tenue secrète par le/les fournisseurs à proportion de 0,5% du volume d’eau. 

Tags: 

Subscribe to RSS - Hocine Bensad