Complicité

Taghardayt : GIR, URS et Barbouzes, main dans la main !!

mohand's picture
Taghardayt : GIR, URS et Barbouzes, main dans la main !!
 


00:03’ :        Deux barbouzes encagoulés, l’un habillé en bleu, repèrent la caméra. Ils la signalent au policier qui semble posté à cet endroit en couverture pour assurer la sécurité des agresseurs.
                      Sur le champ, l’élément d’URS entraîne avec lui trois éléments encagoulés et se retire de la ruelle. D’autres, dont l’un avec sa tête emmitouflée dans l’emblème algérien –drapeau chèrement payé qui aura, décidément, servi à tout et n’importe quoi- continuent à lancer des pierres.
00:44’ :        Arrivé au coin de la ruelle, le policier semble informer ses collègues. Visiblement c’est le branle-bas de combat !
00:52’ :        L’un des policiers dans un geste d’intimidation met en joue le cameraman. Un ordre de retrait semble avoir été donné. La ruelle se vide.
01:30’ :        Un groupe de gendarmes arrive à hauteur de la ruelle. Elle semble déjà au fait de la présence de la caméra. Un message radio a dû la signaler. L’un des gendarme, visiblement un officier – sur la vidéo il est identifié comme le colonel comandant du GIR sur place –
02:00’ :        L’officier (supérieur ?) du GIR fait de grand gestes pour intimer l’ordre de cesser de filmer. Il continue à donner des ordres, ce qui visiblement confirme son haut rang.
02:50’ :        Un policier rejoint le groupe. Deux étoiles blanches de lieutenant sont apparentes sur sa combinaison. L’impatience apparaît au sein du groupe. L’un des gendarme arme son lance grenade et envois une décharge de gaz asphyxiant en direction du cameraman.
 

Tags: 

Subscribe to RSS - Complicité